Football Club Billy-Créchy : site officiel du club de foot de Billy - footeo

Histoire & Palmarès

Les Origines : le CSB

C'est approximativement une décade après la grande guerre de 1914-1918 soit aux alentours de 1928-1929, que les premiers balbutiements de ce que allait devenir le CSB eurent lieu. Ce fut a continuité vers les années 30-31 où Paul Meunier, ancien président du club, allait avec les Aublanc, Sarrassat, Laurent et autres, parachever cette belle oeuvre sportive. En ce temps-là, notre club rivalisait avec la fine fleur du football bourbonnais tel Jaligny, St Pourçain, Vichy, Lapalisse et Moulins. A cette époque il y avait encore peu de clubs dans le département et la structure départementale encore à ses débuts. De ce fait ce fut la dislocation et de bons joueurs partirent vers des clubs voisins déjà bien structurés comme Saint Yorre, Vichy, Varennes....Le club faute de joueurs tomba dans un profond sommeil jusqu'à l'occupation où les distraction se faisaient rares. Ce fut donc sous le gouvernement de Vichy que s'ébaucha l'achat et la construction du stade(1942). Dès lors on tâta quelques dimanches de ce, de là avec la balle ronde en concluant quelques matchs amicaux. Ce sont d'anciens joueurs tels que V Laurent, les frères Miazza, P Champagnol et toujours les Meunier et Sarrassat qui furent à la pointe de ce renouveau. Le football était né à Billy.

Les jeunes suivirent et avec l'arrivée de Paul Plane, ce fut le grand départ en 1946 de ce qui allait devenir un grand club rural. Depuis cette époque, le docteur Lipsky occupera la fonction de président. En 1950, le club fut champion en 2ème division, ne perdant aucun match de la saison. A partir de 1954 et avec la guerre d'Algérie le club souffrit beaucoup du manque d'effectif et ne dut son salut que grâce à la volonté et au dévouement de tous. Avec l'apport de joueurs venant également de communes voisines, le club tournera avec 2 équipes. L'équipe B n'ayant pas de championnat dans les années 50 jusqu'au début des années 60 elle jouera en lever de rideau de l'équipe A, qui évolue en 2ème division. En 1959, Billy monte en 1ère division, mais devant des équipe comme Varennes, Dompierre, Vichy et autres, elle ne tiendra qu'une saison. Le club se structure et avec la mise sur pied d'un championnat pour les équipes réserves, c'est tout un ensemble de dirigeants volontaires qui devront s'occuper de ces deux équipes, tant pour l'encadrement que pour l'arbitrage. De jeunes joueurs vont embellir l'effectif du club. S'il n'existe encore pas d'école de foot, c'est dans la cour de l'école et avec la complicité de l'instituteur A Lavril qu'ils feront leur première armes. Après les Pejoux, Lete, Dubsay, Muller, Plane, Juillard, Miazza, Cornil, Paul et autres ce sont Forestier, Dulac puis Meunier, Pichon, Rey, Felgines, Burgat et Dumas qui viendront apporter leur talent et feront tourner le club à bon niveau du championnat d'Allier. Avec cette évolution la nomination d'un entraîneur sélectionneur devint nécessaire. Cet homme devra former les équipes chaque dimanche.

Les Entraîneurs

Dans ses débuts le club ne pssédait pas d'entraîneur. Le foot était le passe-temps et le plaisir du dimanche. Le premier entraîneur fut Marcel Erard qui fut nommé par P Meunier en 1955. Il tiendra ce poste pendant 12 ans. Il incorporera avec les anciens des jeunes qui furent la renommée du club. Avec la construction de l'usine VICAT en 1967, c'est de nouveau un rebondissement tant dans la commune qu'au club. De jeunes cadres et ouvriers viennent s'inscrire au foot et l'équipe tourne à plein régime. Fernand Pont, ancien joueur de DHR et gardien de but du CSB prendra la suite de Marcel Erard. C'est déjà le début d'une ère nouvelle. Il demande également que l'équipe soit dans une tenue correcte et fera acheter les maillots, shorts et chaussettes.Il veut faire du CSB un bon club.Le club se modifie. Ce n'est plus le football des années 50. Les matchs deviennent plus techniques et le jeu plus agréable pour les spectateurs.

Viendra ensuite l'époque que nous appellerons "Neboud". Ce fut une période de grand changement au sein du club. Daniel Neboud, instituteur à Billy deviendra, en 1973, à la demande du président Beurrier entraîneur et joueur du CSB. Il sera le 3ème entraîneur du club et restera jusqu'en 1988. Il va créer l'école de foot et le mercredi ses jeunes élèves se retrouvent au stade pour leur formation sportive. Là sortiront de bons éléments dont certains seront sélectionnés en minimes et en cadets. Bertrand Girard sera selectionné à Paris la première anée. La deuxième année suite à une grave blessure il ne pourra participer à la selection parisienne. Jean Pierre Brunner sera selectionner en ligue d'Auvergne. Pascal Tarnowski et Jérome Hentgens gagneront la finale du jeune footballeur. C'est un bon travail que cet entraîneur a executé pendant cette période et les résultats obtenus sont à son honneur. Il se maintient entre promotion de ligue et 1ère division avec parfois 3 équipes séniors et des équipes de jeunes. Le terrain étant trp sollicité en hiver, Daniel Neboud lancera l'idée d'un nouveau stade avec vestiaires. Ce complexe a été construit en 1988. Daniel Neboud nous quittera en 1986 pour le RC Vichy. Il proposera à sa place Yves Perrot (dit Papy) qui prendra les équipes à l'entrainement pendant 2 ans. Ensuite de 1988 à 1990, Bernard Gras sera nommé. Patrick Mesnil prendra le relais en 1990-1991.

En 1992, l'équipe de Crechy ne peut repartir faute d'effectif. Une fusion entre les 2 clubs est proposée aux dirigeants billyssois, et après vote, celle ci est acceptée. Le Club Sportif de Billy devient Football Club Billy Crechy. Depuis cette fusion le FCBC possède 3 terrains engazonnés dont 2 éclairés.

Viendra ensuite Jean Louis Tuel qui de 1992 à 1996 fera monter l'équipe jusqu'en DHR. Dans le même temps, il conduira l'équipe en coupe de France en 1994. Au 6ème tour, le FCBC recevra l'EDS Montluçon. Ce match attirera plus de 1300 spectateurs au stade des remparts. Du jamais vu dans l'histoire du club. Après 3 années en DHR, l'équipe descendra en PH. Jean Louis Tuel démissionnera du club pour St Pourçain, et Pascal Villatte prendra le relais pour la saison 96-97. En août 1997, Jacky Bocq deviendra le nouveau patron des équipes séniors. Il maintiendra l'équipe A e PH durant une saison. L'année suivante, elle descendra en Elite après 11 années de ligue. Dans cette division l'équipe n'obtient pas les résultats escomptés et une nouvelle descente aux enfers se dessine au fil des rencontres. Avec cette nouvelle rétrogradation en promotion de district son contrat ne sera pas renouvelé et Yves Dulac reprendra le flambeau d'une équipe bien disloquée. L'équipe se maintiendra pour sa première année grâce à l'apport de jeunes qui évoluaient en -17ans et l'arrivée d'anciens et de nouveaux joueurs. L'équipe se maintiendra dans cette division pendant de nombreuses années et réussit à monter en élite lors de la saison 2005-2006. Puis en 2008-2009 elle réacceda à la PH 10 ans après l'avoir quittée. Yves Dulac, Boris Chapelle et Eric Poulizac en furent les principaux artisans.

L'equipe B elle se maintiendra la plupart du temps en 1ère division de district même si elle monta en Promotion en 1997. Elle joue actuellement en 2ème division.

Les Présidents

  • Docteur Lipsky 1946-1950
  • Paul Meunier 1950-1976
  • Daniel Beurrier 1976-1986
  • Louis Royer 1986-2004
  • Alain Gras 2004-2010
  • Yves Dulac 2010-........

Les Secrétaires

  • Victor Laurent 1946-1950
  • Paul Plane 1950-1952
  • André Leté 1952-2002
  • Bernard Caillot 2002-......